top of page

QUEL RÔLE VOULOIR DONNER À SON ARGENT À LA RETRAITE ?

Dernière mise à jour : 2 janv. 2023

3 points clés fondamentaux pour comprendre la place de votre argent en ce moment.


 

Entre les revenus de votre retraite, votre niveau de vie à maintenir, votre épargne à gérer, votre consommation, votre quête d’autonomie, vos différents investissements ou les aides alloués à vos proches, de nombreuses questions et réponses s’entremêlent sans doute dans votre esprit. Stress, anxiété et prévoyance sont au cœur d’un quotidien déjà bien rempli. Vous êtes plutôt de très bons gestionnaires mais il est possible que vous ressentiez que votre pouvoir d’achat a baissé. Entre l’anticipation de votre future fin de vie et votre famille que vous aidez régulièrement, les coûts qui augmentent et le flou anxiogène d’une société qui change, vous avez peut-être l’impression de vous sentir piégé(e) ou étouffé(e). Sans tabou ni gêne, vous êtes et restez maître de votre argent.


Argent et retraite

VOTRE ARGENT EST…VOTRE ARGENT


Vous avez gagné votre argent toute votre vie, il n’appartient à personne d’autre vous. Il ne s’agit pas uniquement d’un argent passé et endormi : vous le faites vivre, vous l’épargner, vous le dépensez, vous investissez. Votre argent n’est ni à vos enfants (bien que vous y pensiez peut-être), ni à vos amis ou à des investisseurs professionnels. Vous en êtes la source et le canal de transaction, l’origine et son but. D’ailleurs, il se peut même que vous souhaitiez investir dans des entreprises dont les démarches vous intéressent ou que vous pensez florissantes pour l’avenir. Car le présent vous le vivez, le futur vous y pensez. Pourquoi pas même créer votre propre entreprise ? Une structure simple et une bonne idée, un plan d’actions et une mise en route. Avant même de penser à faire vivre votre argent, pensez à vivre avec. Assurer votre consommation, c’est s’assurer de vous faire plaisir, de vous récompenser et de préserver votre posture, face et avec autrui. Vous avez besoin de liquidités et de commodités, alors, lorsque l’on vous parle de votre argent, vous décidez en premier quoi en faire.



VOTRE ARGENT NE VOUS PROTÈGE PAS


Ce n’est pas parce que vous avez de l’argent que vous êtes heureux(se), que votre famille vit en parfaite harmonie, que votre couple est épanoui, que vos enfants ne divorcent pas, que votre santé est au plus haut ou que vous n’avez besoin de personne. Même si vous avez de l’argent, vous pouvez oser changer. Pourquoi vouloir changer si vous avez de l’argent ? Pour que vous soyez plus heureux encore qu’avant, tout simplement. Quel est le risque pour vous de changer quelque chose dans votre vie ? Aucun risque, si ce n’est celui de prendre du plaisir de vous voir meilleur(e) en quelques semaines ou quelques mois. L’argent ne doit pas être une barrière identitaire qui vous permettrait de vous fondre dans un collectif ancré dans des valeurs qui ne vous correspondent pas. L’argent ne doit pas servir les intérêts d’autrui avant les vôtres. L’argent ne doit pas vous servir d’excuse à vos défauts ou ce qui vous gêne. Parlez à votre partenaire ou à vos enfants de ce que vous voulez faire de votre argent. Personne n’est parfait, argent ou pas argent, et rien ne vous protège contre ce que vous êtes. Alors, si vous en avez assez, faites en sorte de vous en servir pour être la personne que souhaitez devenir.



L’ARGENT AU SERVICE DE SOI…ET DES AUTRES


Le plus important n’est pas tellement la densité ou la qualité de vos relations sociales mais bien votre prise de conscience de l’identité sociale qui vous est propre : le sens de votre vie quotidienne, la place que vous avez dans votre famille, le rôle que vous jouez au sein de la société, etc. À savoir, la somme des facteurs qui composent cette identité qui vous différencie et vous rend unique. Votre argent ne doit pas être un sujet à part entière, il vous a accompagné toute votre passé et continue à vous accompagner durant votre présent.


Régler les aspects matériels et administratifs de votre succession peut réduire un éventuel stress, participer selon vos moyens au bien-être de vos enfants peut représenter pour vous un soulagement, investir dans des structures publiques ou privées qui ont besoin d’un soutien peut vous bénéficier indirectement. Vos actions, constructives et bienveillantes, sont récompensées par une estime de soi grandissante, une confiance en soi renforcée, un équilibre existentiel plus cohérent.


Comentarios


bottom of page