top of page

NE PAS AVOIR PEUR DE PARTIR À LA RETRAITE

Dernière mise à jour : 9 déc. 2022

5 clés pour aborder un départ à la retraite plus sereinement.


 

Décider de partir à la retraite est un moment important dans votre vie. Encore faut-il pouvoir se l’autoriser financièrement, avoir accumulé les trimestres nécessaires, ne pas subir de minoration de sa pension, avoir acquis suffisamment de droits ou ne pas avoir connu le chômage pendant un certain temps.


De nombreux facteurs stressants peuvent provoquer un tas de bouleversements dans votre esprit. Certaines personnes veulent terminer une mission, attendre une promotion ou attendre que le couple parte également en retraite. D’autres aiment leur travail et leurs conditions de travail. D’autres encore ne se sentent pas prêt(e)s tout simplement à devenir retraité(e).


La retraite est un droit, un privilège et une opportunité. Il n’y a pas une seule retraite et il n’y a aucune case à définir : libéré(e), retraité(e), senior, ancien actif(ve), toujours en activité, etc. C’est vous qui définissez ce que vous êtes et caractérisez ce que vous considérez être. Savez-vous de quelle manière vous allez la vivre ?



Vivre sereinement son départ à la retraite


1. COMMUNIQUEZ ET ÉCHANGEZ SUR LES OPTIONS


Que vous vouliez continuer à travailler le plus longtemps possible est une option, pour les diverses raisons évoquées. Mais votre prolongement d’activité est peut-être dû à une volonté de votre part de ne pas vous retrouver seul(e), chez vous, avec votre couple ou dans un quotidien auquel vous ne seriez pas préparé(e). Il existe cette possibilité. Si vous restez reclu(se) chez vous à vous poser des questions, il est peu probable que vous ayez beaucoup de réponses. Si vous allez travailler en faisant l’autruche sans relever la tête au bénéfice de votre futur, vous n’aurez pas beaucoup de réponses non plus.


Des solutions alternatives - comme la mise en place du temps partiel au sein de votre entreprise - existent dans le seul but de mieux préparer votre transition à la retraite.


Si vous avez votre propre entreprise, recruter une personne de confiance qui pourrait prendre votre poste peut représenter une solution rassurante pour vous.

En parler à vos supérieurs est également faisable, comme en parler à des associations et spécialistes de la transition retraite.


Enfin, communiquer sur votre situation auprès de vos proches et principalement auprès de votre partenaire est essentiel. Ils ont peut-être des idées ou des suggestions à vous apporter. Surtout, en en parlant, ils prennent conscience de votre état d’esprit et de vos aspirations, et vous vous sentez libéré(e). Partir à la retraite est une étape importante et garder en vous vos émotions peut nuire à vos ressentis et à la manière dont vous vivez cette période. Plus vous êtes entouré(e), plus vous vous sentez soulagé(e).



2. PRÉPAREZ VOTRE FUTUR


Si vous êtes toujours en activité professionnelle à 63 ans, 66 ans ou 70 ans et que vous ne vous posez aucune question, c’est votre droit. Mais vous avez également le droit de vous poser quelques questions. Que vais-je faire à la retraite ? Quelles activités vais-je mettre en place ? Vais-je avoir suffisamment les moyens ? Ne vais-je pas m’ennuyer ? Comment vais-je occuper mon énergie ? À quoi vais-je dédier mon temps de cerveau ?


Préparer votre avenir est un moyen de mettre à plat les bases de votre avenir, de cadrer vos projets, de vous faire une meilleure idée de ce qui vous attend, et surtout d’être actif(ve) dans votre quotidien.


Car la retraite n’est pas un lieu vidé de sens dont vous seriez absent(e). Il s’agit de votre présent et de votre avenir, d’années merveilleuses qui comptent et durant lesquelles vous allez réaliser une multitude de choses ou accomplir des rêves. C’est à vous de personnaliser votre retraite, c’est à vous que revient le privilège de lui donner une signification. La retraite, quel qu’en soit le contenu, fait partie de votre vie.



3. PROFITEZ DE CE QUE VOUS MÉRITEZ


Que vous soyez chef d’entreprise, comptable, sportive, pâtissier, artiste, fonctionnaire, haut cadre, restauratrice ou artisan, vous portez et porterez toujours votre activité en vous.

La retraite ne vient pas détruire ce que vous avez construit, porté ou vécu. La retraite vient valider des années de travail, d’investissement et de passion et n’en est que le reflet.

Vos peurs ou vos craintes peuvent être légitimes et personne d’extérieur n’a à vous dire à quel moment vous devez prendre votre retraite ; vous seul(e) êtes en mesure de sentir le bon moment, dans le cas où vous avez le choix. Mais le fait est que vous êtes également en mesure de prendre conscience que la retraite peut venir récompenser légitimement l’effort que vous avez fourni tout au long d’une vie. Il n’y a d’ailleurs pas forcément un avant et un après retraite, il vous est possible de prolonger de votre activité ou votre passion, transmettre vos connaissances ou partager votre savoir auprès des autres générations.



4. SOYEZ FIER(E) ET SOYEZ PRÊT(E) À REGARDER DEVANT


Cela fait certainement quarante ans ou davantage que vous travaillez. Vous vous êtes investi(e)s et impliqué(e)s, vous avez vu grandir vos enfants tout au long, vous avez voyagé et rencontré tellement de monde, vous avez mis en place des projets ou vous avez géré des équipes.

Quel que soit votre travail au quotidien, la fierté est en droit de dominer votre esprit. Il s’agit de toute une vie. Il est opportun de regarder derrière vous pour vous rendre compte de tout ce que vous avez accompli. Vos proches sont fiers de vous, si ce n’est pas le cas, vous pouvez l’être.

Vous remercier est important. Mais le passé est derrière vous, des dizaines d’années se présentent à vous maintenant. Regarder devant n’est pas renier ce que vous avez été, c’est respecter tout ce que vous avez fait en donnant du sens à tout ce qui arrive.



5. RÉFLÉCHISSEZ À VOTRE MISSION


Quelle est votre mission à venir ? Que voulez-vous faire ? Quel sens voulez-vous donner à votre vie présente et future ? Ne pas avoir de réponses toutes faites est assez normal. Cela demande un temps de réflexion pour arriver à un déclic, comme une évidence. Le questionnement est salutaire, se faire accompagner dans cette démarche par un coach est tout autant bénéfique.


Comments


bottom of page